lundi 14 avril 2014

Bienvenue


FETE DE LA COMMUNAUTE WALLONIE - BRUXELLES

30 SEPTEMBRE 2017



***************************************************************************************

R.I.P.   


Ce 16 mai 2017, notre fidèle collaborateur Freddy Goossens est décédé subitement. Il était, comme souvent, au travail sur son ordinateur quand un arrêt cardiaque l'a frappé.
Il aurait eu 80 ans en septembre prochain.
Freddy a, dans la discrétion, composé et mis en page la revue Pénélope-News 
durant de très nombreuses années. Il va terriblement nous manquer.

L'ACEO Pénélope présente à Liliane et ses enfants ses sincères condoléances

Le prochain numéro de Pénélope-News reviendra longuement sur le travail accompli dans l'ombre par notre fidèle Freddy.

Ci-dessous le message publié par la famille.

Le comité de rédaction de "Pénélope"

Bonjour

Nous sommes au regret de vous annoncer le décès de Freddy Goossens ce 16 mai 2017. Le coeur de Freddy s’est arrêté de battre soudainement. Il nous a quitté paisiblement, fidèle à son poste, derrière son ordinateur, en train de travailler.

Une cérémonie aura lieu le samedi 20 mai 2017 à 10h à l’église de Notre-Dame au bois (Jesus-Eik) afin de lui rendre un dernier hommage.
En cas de nécessité, vous pouvez contacter un des membres de la famille, à savoir ses filles:
Elise:     0476 66 42 48
Ann:      0475 94 76 04
Christine: 0497 67 95 14

Dans l’espoir de vous voir samedi,
Nos amitiés,

La famille Goossens


PS: Maman ne souhaite ni fleurs ni couronnes, le plus beau geste que vous puissiez lui offrir est votre soutien à sa famille.


********************************************************************************************

Chers lecteurs de Pénélope-news

Ce site est le vôtre


Parcourez-le à votre aise, vous y retrouverez l'Editorial de notre Président, toutes les petites annonces de Pénélope, et quelques articles tirés de notre revue trimestrielle.


******************************************

30 ans d’existence et 150 numéros de notre Pénélope News, cela se fête !

Il y a des totaux qui comptent. Imaginez le nombre d’heures de travail, les kilos de papier, les timbres et les étiquettes.
Un sérieux travail que la rédaction et la mise en page de tout cela. Mais voilà, on y est, c’est le grand jour. Pas de champagne, juste un journal beaucoup plus important avec des nouvelles rubriques, de la couleur et un nouvel enthousiasme.
Nous avions évoqué l’hypothèse d’en rester là, terminer sur le 150, une belle fin quoi !?
Et après fini, plus rien, au revoir et merci.
Non, nous rempilons, on a tiré sur la floche, c’est reparti  pour un tour.
En fait, l’idée d’arrêter trouvait son origine dans le nombre décroissant de nos fidèles lecteurs.
Abdiquer n’est pas dans nos gènes, alors plutôt que de s’avouer vaincus, nous préférons relever le défi de relancer la machine. Elargir notre public, demander à chacun de faire du bouche à oreille (je n’ai pas dit du bouche à bouche) de manière à promouvoir notre journal.
Le relationnel est mis à mal par ce besoin qu’ont de plus les gens à se rabattre sur leur smartphone ou leur tablette. Nous ne sommes pas un réseau social, juste une grande chaine d’amitié qui vous tend la main quand vous en avez besoin.
Cette fois la demande est inversée, nous avons besoin de vous pour justifier notre présence.
Aidez-nous, ce ne sont pas des élections ou un concours, rien à gagner sinon le plaisir de se retrouver tous les 3 mois.
Grâce à ces nombreuses rubriques nouvelles proposées, nous allons pouvoir à nouveau organiser des activités puisque le cercle de nos rédacteurs s’agrandit et nous apporte du sang neuf. Je n’en dévoile pas les secrets mais si ça accroche (nous espérons un retour de votre part), alors là on est parti pour créer quelque chose  qui en vaudra la peine.
“Up to you my dear” diraient nos amis anglais. Nous avons fait le premier pas d’une longue marche vers les 150 numéros suivants.
Les fêtes approchent , ce sera donc pour nous l’occasion de vous offrir un exemplaire hors
série qui  je l’espère fera des petits.

L’équipe de rédaction toute entière vous souhaite une année 2017 hors normes à l’image de ce que nous vous proposons dans cette édition.




Votre président.,                                         Jean-Pierre AUDAG